Le Jardin du Mal

03-04-19

Dans mon Jardin Maudit

J'étais le Jardin, 

et tu étais le Mal.
Ô toi, le Maudit.

 Et puis tu es parti.

 Me laissant seule, dans la nuit féroce.

 Les roses ont fânées... Se sont flêtries...

 Et sont finalement parties, elles aussi...

 Me laissant encore plus seule, dans la nuit Vorace

 Je n'avais plus rien, que  mon coeur meurtri.

 J'étais dans le noir.

 Du moins c'est ce que je croyais.

 Et puis un jour, en fermant les yeux, j'ai vu une minuscule lueur, aussi faible que la braise d'une flemme qui s'éteind...

 C'était la lumière de mon âme.

 Je me suis alors battue pour rallumer cette flemme, coûte que coûte.

 Avec beaucoup de patience et de perseverance,

 Cette flemme est devenue un soleil.

 

Et aujourd'hui, mon jardin refleuri...

 

 

 

 

Posté par Telae à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]